Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

CAP Maintenance des matériels option B : matériels de construction et de manutention

  • Durée de formation : 2 ans
  • Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

BAC PRO Maintenance des matériels option B matériels de construction et de manutention

  • Durée de formation : 3 ans
  • Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

BTS Maintenance des matériels de construction et de manutention

  • Durée de formation : 2 ans
  • Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

Les certificats d'aptitude professionnelle

Le CAP (certificat d'aptitude professionnelle) est un diplôme professionnel national délivré par le Ministère de l'Education nationale. Il se prépare en 2 ans après la 3e, à temps plein ou en apprentissage. En fonction du profil et des besoins de l'élève, le diplôme peut aussi se préparer en 1, 2 ou 3 ans. Diplôme d'insertion professionnel, le CAP forme aux techniques et aux savoir-faire professionnels des métiers. Le programme comprend des enseignements généraux (français, maths ...), des enseignements professionnels et des stages. Une centaine de spécialités sont proposées dans les secteurs de l'agriculture, de l'industrie, des services ou de l'artisanat. Après un CAP, il est possible de poursuivre des études en bac pro.

Les baccalauréats professionnels

Les baccalauréats professionnels se préparent en 3 ans après la 3e (2de pro, 1re pro et Tle pro), en lycée professionnel. Ils peuvent aussi se préparer après un CAP ou après une 2de générale et technologique. Il existe plus de 100 spécialités de baccalauréats professionnels dans de nombreux secteurs d'activité. L'enseignement comprend des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage. Le bac pro prépare à l'entrée dans la vie active, mais permet aussi la poursuite d'études, notamment en BTS. La voie professionnelle est en cours de rénovation. Les accès et les études dans certains baccalauréats professionnels sont modifiés depuis la rentrée 2019.

les brevets de technicien supérieur

Couvrant tous les secteurs professionnels, les BTS forment des collaborateurs d'ingénieur, des assistants commerciaux ou techniques, des assistants clientèle, des chefs de chantier, etc. selon les secteurs. Le BTS se prépare en 2 ans après le bac en lycée, en école ou par l'apprentissage. Le recrutement se fait sur dossier. Une mise à niveau de 1 an est obligatoire pour l'accès en BTS management en hôtellerie-restauration pour les élèves n'étant pas titulaires du bac sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration (STHR). Les BTS visent une insertion professionnelle directe. Poursuite d'études possible, notamment en licence pro (pour 1 an).

Ce professionnel prépare et organise ses interventions sur les matériels de construction et de manutention. Il assure leur entretien et leur réparation. Il change des éléments, des organes ou des pièces lors de la dépose-repose ou du démontage-remontage de sous-ensembles. Il réalise des mesures simples et des contrôles sur les parties mécaniques, électriques, hydrauliques ou pneumatiques. En fin d'intervention, il sait rendre compte à sa hiérarchie et à son client. Il peut travailler dans une entreprise de maintenance, de location ou de distribution de matériels agricoles, une entreprise de parcs et jardins, de bâtiment, de travaux publics ou de manutention.

La maintenance préventive des chariots industriels, nacelles, pelleteuses, grues et autres machines constitue le coeur de l'activité du titulaire de l'option matériels de construction et de manutention.

Les diplômés peuvent travailler dans les entreprises de travaux publics ou dans l'industrie.

En métropole, les épreuves de ce CAP peuvent également être organisées au cours du cursus du bac pro Maintenance des matériels option matériels de construction et de manutention préparé en 3 ans.

Sous le contrôle du chef d'atelier, le titulaire de ce bac pro organise les interventions sur les machines. Il peut s'agir d'entretien, de réparation ou d'adaptation. Il établit le diagnostic, estime le coût de l'intervention, prévoit les moyens matériels nécessaires, désigne le personnel d'exécution. Il planifie les opérations, du démontage aux essais de remise en service. Il contrôle le travail et fait respecter les règles de sécurité. En cas de besoin, il est capable d'effectuer lui-même les réparations.

Ses activités ne sont pas seulement techniques : il participe à la gestion des stocks et à la commande de pièces, et collabore avec les services administratifs (facturation, commandes, devis). Par ailleurs, il exerce un rôle de conseil auprès des utilisateurs en matière d'achat, de conditions d'emploi du matériel ou de modifications d'équipements. Apte à argumenter sur les avantages d'un produit ou d'un service, il participe également aux opérations commerciales.

Ce mécanicien doit suivre des matériels de plus en plus complexes en raison de l'évolution très rapide des technologies informatiques et électroniques. Il peut travailler chez un constructeur, un distributeur, un concessionnaire, un artisan rural, dans une entreprise de vente, de maintenance ou de location de matériels, ou dans une entreprise ou une collectivité utilisatrice de matériels.

Cette option forme des techniciens dont la mission consiste à entretenir et réparer les engins de chantier et de manutention : grues, bulldozers, chariots élévateurs. Le titulaire de ce bac pro travaille dans les entreprises du secteur des travaux publics : les concessionnaires, les entreprises de vente, de maintenance ou de location de matériels.

Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du CAP Maintenance des matériels option matériels de travaux publics et de manutention (facultatif pour les apprentis).

Le titulaire de ce BTS sera capable d'effectuer un diagnostic complet, de conduire une intervention, d'assurer la relation avec un client ou partenaire commercial, de participer à l'organisation des activités du service.

Ces activités mobiliseront les compétences suivantes acquises par le titulaire : des compétences techniques en maintenance, des compétences en organisation et en gestion de son activité, des compétences en informatique et en communication.

Le titualaire pourra s'insérer dans des entreprises de taille variable : concessions et entreprises de distribution et de maintenance des matériels, constructeurs de matériels, entreprises de location de matériels, entreprises de services (intervenants spécialisés, sociétés de contrôle...), services d'entretien des entreprises et des collectivités territoriales utilisatrices de ces matériels.

Selon la taille de l'entreprise, le titulaire du BTS maintenance des matériels de construction et de manutention exercera tout ou partie de ses activités dans un atelier de maintenance ou sur site. Il ou elle pourra être : technicien(ne) itinérant(e) d'atelier, technicien(ne) diagnostic et maintenance, conseiller(ère) technique, chef(fe) d'équipe, conseiller(ère) "hot line" technique, inspecteur(trice) des pièces.

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus